FAQ

Qu’est-ce que le Conseil sectoriel de la police ?

Le CSP est un organisme sans but lucratif qui s’emploie à apporter des solutions pratiques et efficaces aux problèmes stratégiques et prioritaires de gestion de la main-d’œuvre à l’échelle nationale en matière de recrutement, de maintien du personnel, de formation, de développement du leadership et de professionnalisation de la police. Il s’intéresse de près à l’incidence économique du modèle canadien et recherche d’autres initiatives clés pour accroître la productivité, le rendement et la viabilité à long terme des services de police.

Qui sont les intéressés ?

Le conseil d’administration du CSP représente toutes les parties prenantes clés sur la scène canadienne de la police qu’il s’agisse d’instances gouvernementales ou syndicales, ou encore de services ou de commissions de police. Les membres du conseil d’administration contribuent leur savoir et leur expérience à titre de cadres dirigeants.

Qu’elle est la raison d’être du Conseil ?

Le CSP a été mis sur pied au lendemain de consultations suivies auprès de plus de 700 représentants différents d’organismes et d’intervenants policiers de tout acabit. Les résultats de ces consultations ont été rendus publics avec la parution d’une étude sectorielle exhaustive financée par le Gouvernement du Canada, menée entre 1998 et 2000, puis publiée en 2001.
La présence du CSP est une occasion à saisir, soit de confier à un organisme indépendant le mandat d’encourager les parties prenantes du secteur à trouver leurs solutions aux enjeux policiers, à échanger leurs pratiques exemplaires, à entreprendre des recherches de pointe et à dresser un inventaire d’outils et de ressources pratiques.

Qu’est-ce que le Conseil a pu faire dans l’intérêt de la collectivité policière au Canada ?

Avec l’appui inconditionnel de son conseil d’administration, le CSP est devenu opérationnel en janvier 2004 et s’est aussitôt empressé de mener plusieurs initiatives, notamment :

• de comprendre les enjeux, les projets et les priorités des services de police en matière de RH
• d’entreprendre des recherches sur les attitudes des jeunes à l’égard des forces de l’ordre afin de renforcer les politiques de recrutement, mais aussi sur une longue liste de défis clés en matière de planification et de gestion des RH
• de favoriser l’établissement de réseaux de praticiens : spécialistes, chercheurs, formateurs / intervenants en formation, analystes politiques en matière de RH
• de concevoir un site Web site afin de centraliser en un seul endroit les documents, les études et les ressources du secteur
• d’établir une approche-cadre de gestion des RH axée sur les compétences

Qu’elle est la vision du Conseil ?

Amener le secteur à réfléchir de manière stratégique et à accroître le professionnalisme de la police en définissant ses tâches et ses rôles, en précisant les aptitudes et les compétences requises pour assumer ces rôles, en s’assurant qu’elle possède les connaissances et les aptitudes qui lui permettront de répondre à la demande actuelle et future, et en formant la prochaine génération de dirigeants policiers. Le Conseil a pour objet de veiller à la viabilité, à long terme, de services policiers efficaces et adaptés afin d’unir les forces garantes de l’avenir c’est-à-dire préconiser une démarche mieux intégrée et horizontale en matière de planification et de gestion des ressources humaines. Le CSP conscientise les intéressés aux enjeux et aux défis, les encourage au changement et multiplie les occasions de trouver des solutions nationales aux problèmes de planification et de gestion des ressources humaines.

Quelles sont les sources de financement du Conseil ?

Le gouvernement fédéral est le principal bailleur de fonds du CSP. Il lui verse des fonds après avoir approuvé les projets ou les initiatives soumis à l’étude, notamment des projets d’infrastructure, des projets de recherche et d’autres initiatives.

Comment faire pour en savoir davantage ?

Vous pouvez communiquer avec Geoff Gruson, le directeur général du Conseil, au moyen du téléphone, en composant le 613 729-2789, du télécopieur, au 613 729-9691, ou du courriel à ggruson@policecouncil.ca

Et si je veux m’impliquer ?

Si vous voulez faire part de vos idées et apprendre des autres, impliquez-vous dans « votre Conseil », car vous pourrez ainsi échanger avec d’autres cadres, gestionnaires et praticiens de manière à ce que le tout puisse devenir plus que la somme des parties.